11-18 octobre 2019

Le festival

Ligne éditoriale

Edito

Il y a trente ans un célèbre mur tombait, d’autres se sont dressés depuis. L’histoire de nos sociétés est une succession d’incessantes conquêtes pour l’humain à disposer de ses droits fondamentaux et lui permettre de vivre en paix avec son environnement. Là où le monde traverse aujourd’hui une crise écologique sans égale et dont les conséquences sociétales s’éprouvent chaque jour un peu plus, le Festival de Cinéma de Saint-Paul-Trois-Châteaux accentue encore un peu plus, pour cette nouvelle édition, son engagement sur les droits humains et l’écologie.  Le cinéma a cette puissance de gravir les cols escarpés de nos territoires malmenés, en nous interrogeant sur l’autre, notre place dans le monde, et la justesse de nos libertés. Il a cette capacité de faire tomber les barrières et de nous ouvrir grand les yeux sur des frontières proches ou lointaines où les luttes opèrent, se conjuguent, en nous ramenant à ce simple constat qu’aucune victoire n’est acquise mais qu’ensemble nous pouvons être plus forts. Alors ensemble « faisons le mur » en mots et en images, nourrissons-nous des beautés du cinéma, et réfléchissons aux enjeux sociaux et politiques d’hier et aujourd’hui, pour mieux penser les possibilités vertueuses d’un monde à venir.        

Noëlle Vachon et Jean-Baptiste Germain

Co-présidents du Festival de Cinéma St Paul Trois Châteaux


Le festival de cinéma de Saint-Paul-Trois-Châteaux est devenu une composante incontournable du paysage culturel tricastin. En 32 ans, son audience a largement dépassé les frontières de notre cité, devenant un évènement connu nationalement. Le festival contribue largement à la notoriété de notre ville : toujours à la recherche des courts métrages les plus inventifs, variés, engagés, il vous invite à découvrir les meilleurs films français et européens, mais également des longs métrages, dont une dizaine en avant- première, avec un focus sur l’Amérique latine. Au fil des ans, la diversité des Peuples invités par le festival a permis une ouverture sur d’autres cultures, sur des modes de vie différents. Cette diversité des contrées visitées a aussi permis de connaître ou de sortir de l’oubli, des tragédies passées comme actuelles. Sans le dynamisme et l’engagement des bénévoles du Festival, à qui je tiens à rendre un hommage appuyé, cette offre variée et de qualité, que la ville s’attache à accompagner, ne serait pas possible.

Bon festival à toutes et à tous.

Jean Michel CATELINOIS

Maire de Saint-Paul-Trois-Châteaux


« Faites le mur ! ». Cette nouvelle édition, sous la forme d’une injonction, offre un vibrant hommage à ceux qui, 30 ans plus tôt, l’on fait tomber pour gagner en liberté. Depuis plus de 30 ans, le festival du film de Saint-Paul-Trois-Châteaux s’applique à nous interpeller, nous bousculer et nous montre, à travers le 7e art, un monde fait de crises et par-dessus tout d’espoirs. L’espoir en Amérique latine, l’espoir pour cette jeunesse qui, à travers la planète, s’interroge, se révolte, avance. L’espoir encore pour ces femmes, celles du Maroc, du Guatemala, du Pérou, du Brésil et de la Syrie dont les portraits révèlent les failles de notre monde. Continuez sans relâche à faire vivre ce cinéma d’auteur indépendant et à partager, grâce à toute votre équipe, vos idéaux et vos passions, pour faire de ce rendez-vous un lieu de  découverte et de dialogue. Une ambition partagée par le Département de la Drôme à l’écoute de toujours plus de proximité.

Très bon festival à tous.

 

Marie-Pierre MOUTON

Présidente du Département de la Drôme

 

Fabien LIMONTA

Vice-président du Département de la Drôme

chargé de la culture


Aux côtés de Florence Verney-Carron, Vice-présidente déléguée à la Culture et au Patrimoine, je suis fier que la Région soutienne le Festival de Cinéma de Saint Paul Trois Châteaux.

Ce festival est une belle vitrine pour le rayonnement du savoir-faire cinématographique d’Auvergne-Rhône-Alpes. Aussi, ce festival incarne parfaitement notre ambition, car tout en étant d’un très haut niveau artistique, il touche un large public grâce à sa programmation ambitieuse et créative. Aujourd’hui, pour perpétuer la longue histoire du cinéma en Auvergne-Rhône-Alpes, nous menons une politique dynamique. Elle se traduit notamment par un soutien à la production, puisque nous coproduisons une quinzaine de films chaque année, ou encore par une aide apportée aux festivals.

Vive le cinéma !

 

Laurent Wauquiez

Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes


Propulsé par FestiCiné