Amin | Longs métrages | Festival du Film de Saint Paul Trois Châteaux
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	
	




13-20 octobre 2018

Amin

Amin

Longs métrages
Philippe Faucon

France, Sénégal

2018 / 90’ / VO : Français

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer.
Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation comme une nécessité de fait : l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes.
Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue. Philippe Faucon nous parle d'amour, de désir, de condition ethnico-sociale, mais son vrai sujet, c'est la solitude des quadras, séparés de leur famille soit en raison des lois de l'économie mondialisée et des inégalités Nord-Sud, soit à cause du mode de vie stressant de la moyenne bourgeoisie urbaine occidentale. 

Date de sortie en France : 3 octobre 2018

Programmation
Jeudi 18 21:00Salle Fontaine
En présence du réalisateur PHILIPPE FAUCON
Réalisateur Philippe Faucon
Philippe Faucon

Philippe Faucon est un réalisateur français né le 26 janvier 1958 à Oujda, Maroc . Philippe Faucon débute sa carrière cinématographique en qualité de régisseur. En 1984, il réalise La Jeunesse, un court métrage dont le titre pourrait résumer toute l’œuvre à venir du cinéaste. Dès son premier long métrage, L'Amour (1990), il évoque avec tendresse le quotidien de jeunes banlieusards, entre galère et éducation sentimentale. Ce coup d'essai très remarqué décroche à Cannes le Prix de la section Perspectives du cinéma français. Après ce portrait de groupe, Philippe Faucon construira la plupart de ses films suivants autour d'un seul personnage, tout en continuant de mêler interrogations intimes et questions de société. En témoigne Sabine, dans lequel il conte la descente aux enfers d'une mère séropositive. Cette œuvre délicate est portée par la lumineuse Catherine Klein, comédienne qu'il retrouve deux ans plus tard dans Muriel fait le désespoir de ses parents, qui aborde, sur un ton plus léger, le thème de l'homosexualité. Le cinéaste prend souvent comme point de départ des récits autobiographiques, comme pour le téléfilm Mes dix-sept ans (1996) ou pour Samia (2000), qui relate le combat d'une ado d'origine maghrébine éprise de liberté, dans la banlieue marseillaise. Le sort des immigrés est au centre des préoccupations de Philippe Faucon. Dans La Trahison, il revient sur la guerre d'Algérie, à travers un film inspiré du livre-témoignage d'un sous-lieutenant français. Puis en 2007, il signe Dans la vie, une comédie sur la rencontre entre une femme arabe et une femme juive. Avec La Désintégration, il s'attaque à un sujet sensible, le terrorisme, en suivant un jeune des cités (Rashid Debbouze), progressivement happé par l'islamisme radical. Fatima lui vaudra le Prix Louis Delluc et le César du meilleur film en 2016. Le film raconte l'histoire d'une femme issue de l'immigration maghrébine qui élève ses deux filles en faisant des ménages. Amin est son dernier film, et a été sélectionné par la Quinzaine des Réalisateurs en mai dernier.

Filmographie
1990 : L'Amour
1992 : Sabine
1995 : Muriel fait le désespoir de ses parents
1996 : Mes dix-sept ans (TV)
1997 : Tout n'est pas en noir (court-métrage)
1997 : Les Étrangers (TV)
2000 : Samia
2002 : Grégoire peut mieux faire (TV)
2005 : La Trahison
2008 : Dans la vie
2008 : D'amour et de révoltes (TV séries)
2009 : Making off (court-métrage)
2011 : La Désintégration
2015 : Fatima
2016 : Vivre (court-métrage)
2018 : Fiertés (TV)
2018 : Amin
InterprètesMoustapha Mbengue, Emmanuelle Devos et N'diaye Marème.
DistributeurPyramide Films.

Propulsé par FestiCiné