Ciné rencontre au Cinéma 7ème Art
en partenariat avec l'Université Populaire Tricastine et le Cinéma 7ème Art

Jeudi 8 mars 2012 à 20h30

Nos ancêtres les Gauloises

nos_ancetres_les_gauloises_ptDocumentaire français réalisé par Christian Zerbib en 2010 - 1h29

avec Aurélie Ango Abore, Marjon Barrière-Van der Spoel, Germaine Fouya, Diane Seng, Darci Martin

Venues de tous les horizons, dix femmes françaises d’origine étrangère racontent sur scène leur trajectoire.
Elles ont de 40 à 74 ans, c’est leur première expérience théâtrale et elles saisissent cette chance de transmettre leur vécu à leurs proches et au grand public.
Comment peut-on être Française ? Comment fait-on de ses enfants des citoyens français ?
Pas à pas se façonne leur engagement dans l’aventure artistique que le film a provoqué : une pièce de théâtre écrite avec les mots de ces mères à partir de leurs témoignages.
Nos Gauloises livrent ici leurs secrets de fabrication, les écueils et les joies sur le chemin. L’identité nationale se conjugue au féminin pluriel !
Le rôle des mères de l’immigration dans l’épanouissement de la France multiraciale, c’est ce que montre le film. Ces héroïnes anonymes se racontent, expliquent leur place dans la société, leur responsabilité dans l’intégration de leurs enfants nés en France.

8 mars : Journée Mondiale de la Femme

nos_ancetres_les_gauloises_2La Journée internationale de la femme est célébrée le 8 mars de chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier. Elle est également célébrée à l’ONU et, dans de nombreux pays, c’est un jour de fête nationale. Lorsque les femmes de tous les continents, souvent divisées par les frontières nationales et par des différences ethniques, linguistiques, culturelles, économiques et politiques, se réunissent pour célébrer leur Journée, elles peuvent voir, si elles jettent un regard en arrière, qu’il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.

Nos partenaires vous informent :

L'Université Populaire propose 3 soirées cinéma sur  la comédie italienne, avec Dominique Renard, Professeur, pour découvrir ou redécouvrir les films de la Comédie à l’italienne, des années 50 à la fin des années 70, ses grands réalisateurs (Monicelli, Risi, Scola, etc.), ses comédiens fétiches (Toto, Mastroianni, Gassman, Sordi, Manfredi, Lollobridgida, Cardinale, etc.) et ses scénaristes exceptionnels.
Les mardis 13 et 27 mars, et 24 avril 2012 - Salle Chausy - St Paul - 18 h à 22h - Prix : 30€ les 3 séances

Partenariat entre le Festival du Film de Saint Paul Trois Châteaux, le cinéma 7ème Art et La Petite Ourse.

Jeudi 9 février à 20h30 2012 au Cinéma 7ème ART

Rouge comme l'amour

Rouge comme l'amour

Documentaire de Laurent Régnier, co-écrit avec Loïc Vanbatten - 1h05 - 2011
Un an, deux clowns, deux enfants, trois nounous, cinq villes en Allemagne, 310 représentations, 3890 kms, 70 000 spectateurs, le documentaire de Laurent Régnier retrace un périple familial et artistique peu ordinaire :   l'aventure de deux artistes, deux clowns de la Compagnie des Nouveaux Nez, engagés sur une tournée d'un an dans un célèbre cabaret allemand.

"C’est l’histoire d’un couple de clowns amoureux sur scène et dans la vie, une histoire familiale qui se parle et qui se chante en espagnol, en français et en Allemand. Enfin et surtout, c’est l’occasion pour nous de partager cette fabuleuse aventure avec eux, de s'immiscer dans l'univers drôle et touchant du clown, et de tenter de retrouver la part d'enfance qui est en nous.” Laurent Régnier - La Petite Ourse - Saint Montan

Un film touchant et passionnant!

Tarif unique : 5 euros

Vendredi 3 février à 20h30 au Cinéma 7ème ART

kpegli-lauraen présence de la comédienne Laura Kpegli

Donoma

Un film de Djinn Carrenard avec Emilia Derou-Bernal, Sékouba Doucouré, Laura Kpegli,…
Prix Louis-Delluc du meilleur premier film français 2011
DONOMA est un film choral accompagnant le destin de trois femmes, trois histoires d'amour.
Il y a tout d’abord Analia, enseignante dans une classe de lycée professionnelle ; elle est harcelée par Dacio, le cancre de sa classe qui ne lui laisse pas une minute de répit. La tension entre la prof et l’élève se transforme soudainement en une attirance physique passionnelle… La seconde histoire parle de Chris, une jeune photographe n’ayant jamais eu de relation amoureuse et qui va décider de faire une expérience : se mettre en couple et vivre chez elle avec le premier inconnu qu’elle croisera dans le métro. C’est Dama qu’elle choisira. Une seule règle de vie commune : interdiction de parler ! La dernière histoire parle de Salma, une adolescente atypique ballottée entre sa soeur malade, Soraya, et ses problématiques adolescentes, et qui se réveille un jour avec des stigmates christiques aux poignets…

La liberté de ton percute nos habitudes et laisse présager une nouvelle ère pour le cinéma français. Les comédiens sont d'un naturel incroyable et débordent d'une énergie explosive.

Jeudi 15 décembre 2011 à 20h30 au Cinéma 7ème ART

Le Festival du Film de Saint Paul Trois Châteaux, le Cinéma 7ème Art,

le Bureau du Cinéma de Montélimar et Les Films du Cygne 
présentent en séance spéciale

en présence du réalisateur, des comédiens, figurants et équipe technique du film

Mon amoureux, de Daniel METGE

mon-amoureuxCourt-métrage de 23 mn avec Salomé Stévenin, Miss Ming, Grégory Givernaud, Lila Redouane, Alain Blasquez. Prix SACD pour le scénario de la Fondation Beaumarchais - Festival de Lille 2009, lauréat de la Bourse des festivals Rhône-Alpes Cinéma et CNC - Villeurbanne 2010

Synopsis :
Romain, c'est mon amoureux. On s'embrasse avec la langue. On va se marier, on va vivre ensemble et avoir des enfants. On va même avoir des rapports sexuels. Mais bon, aux Églantines, c'est interdit. Alors, samedi, ma petite sœur, elle vient nous chercher en voiture pour nous emmener à la campagne.

 

Le film a été tourné dans la Drôme à La Garde Adhémar au printemps dernier.

Entrée libre dans la limite des places disponibles 
suivi d'un débat avec les participants

Le jeudi 22 septembre 2011

Waste Land

dans le cadre de la Conférence du presse du Festival

vik-Muniz-et-les-catadoresFilm de Lucy Walker, primé à Sundance, à Berlin, par Amnesty International et des dizaines d’autres festivals. (Pour le prix d’une séance de cinéma normale)

Vik Muniz, artiste d’origine brésilienne, basé à Brooklyn est très connu dans les deux Amérique. Waste Land suit pendant trois ans le travail artistique de Vik Muniz sur la plus grande décharge du monde, Jardim Gramacho à Rio et sur les "catadores", ces hommes et ces femmes qui fouillent, trient et récupèrent les déchets. Cette coopération entre l’artiste et ces personnages hors du commun révèle la dignité des catadores lorsqu’ils commencent à ré-imaginer leurs vies.
Le film de Lucy Walker nous montre à l’évidence la puissance créatrice de l’art et l’alchimie de l’esprit humain.

Ce qui se passe dans la plus grande décharge de la planète va transformer votre vision du Monde

Jeudi 16 juin 2011 à 21 heures

Le Festival du film de Saint-Paul-Trois-Châteaux, le cinéma le 7ème art  et le festival Saint Paul

Soul Jazz vous proposent un documentaire exceptionnel :

« Soul Power » de Jeffrey Levy-Hinte

soul-power

Kinshasa, Zaïre, 1974. En guise de prélude au match de boxe opposant Mohamed Ali à George Foreman, s'est tenu le légendaire festival de Soul Music qui réunissait les plus grands talents de la scène Rythm & Blues américaine ainsi que les plus grands talents d'Afrique australe de l'époque.

Pour faire écho au film que nous avions présenté en 2010, "Soul Power" est un "Wattstax in Africa" ....

Côté musique, le résultat est grandiose, filmés en gros plans généreux les artistes explosent : James Brown, B.B King, Miriam Makeba ... Un film qui vous fera regretter qu'il y ait des fauteuils dans la salle de cinéma ... mais qui vous fera patienter jusqu'’au  jeudi 8 juillet, date d’ouverture de la prochaine édition du SAINT PAUL SOUL JAZZ.

Au cinéma le 7ème Art de Saint-Paul-Trois-Châteaux- tarifs habituels


En partenariat avec La Fête du Livre de Jeunesse,

Vendredi 20 mai à 21 h, Cinéma le 7eme art, Saint Paul Trois Châteaux

«Les bureaux de Dieu», film réalisé par Claire Simon

les-bureaux-de-dieuAvec Anne Alvaro, Nathalie Baye, Michel Boujenah. Suivi par une rencontre avec Maria Poblete

La vie d'un centre du planning familial. Des jeunes filles, des femmes viennent s'informer, auprès de conseillères conjugales, des conditions d'un choix, celui de leur liberté sexuelle et du moment où elles auront un enfant ou pas.
Dans les bureaux de Dieu on rit, on pleure, on est débordées. On y danse, on y fume sur le balcon, on y vient, incognito, dire son histoire ordinaire ou hallucinante.


Vendredi 15 avril 2011 à 20h30 au Cinéma le 7ème Art de Saint-Paul-Trois-Châteaux

en partenariat avec le Festival du Film de Saint-Paul-Trois-Châteaux et le Cinéma le 7ème Art et Le service culturel de la ville de Saint-Paul Trois-Châteaux, présentent, dans le cadre de «La fête du livre»

«Ceux qui ont dit non»

une soirée est organisée vendredi 15 Avril à 20h30 au cinéma autour d’une programmation de 4 Courts Métrages sur le thème CEUX QUI ONT DIT NON.

Les films projetés seront:

  • Dialogue au sommet de Xavier Giannoli, 7 mn
  • Je m’appelle de Stéphane Elmadjian, 17 mn
  • Résistance aux tremblements de Olivier Hems, 15 mn
  • Sit in de Frédéric Dubreuil, 24 mn

murielle-szacProjection suivie d’une rencontre avec Murielle SZAC, journaliste, écrivain, Directrice de la collection «Ceux qui ont dit NON» chez Acte Sud Junior .  
Tarif unique 4 €



Vendredi 8 avril 2011 à 20h30  au Cinéma le 7ème Art de Saint-Paul-Trois-Châteaux

en partenariat avec le Festival du Film de Saint-Paul-Trois-Châteaux et le Cinéma le 7ème Art et Le service culturel de la ville de Saint-Paul Trois-Châteaux, présentent, dans le cadre du Festival Danse au Fil d’Avril

«Yo también»

Apprendre à danser à ceux que personne ne songe jamais à faire danser

yo-tambien«Danse au fil d’avril», festival Drôme-Ardèche, fête cette année son 20e anniversaire. L’édition 2011 se veut jeune, festive, avec des moments de rencontres et d’échanges exceptionnels.

Le film écrit et réalisé en 2009 par Alvaro Pastor et Antonio Naharro a obtenu de nombreuses récompenses, «meilleur film» (Bruxelles), «Prix du public» (San Sébastian), «double prix d’interprétation» (Rotterdam).

Le film aborde de manière frontale la question de la normalité et la manière dont chacun de nous regarde le handicap. Le sujet est grave, mais YO TAMBIEN est pétillant, drôle, tendre. C’est un film où on danse, on rit, on se dispute, on s’aime...Les séquences de danse tournées dans une école sont d’une grande émotion, on apprend à danser à ceux que personne ne songe jamais à faire danser.



jeudi 27 janvier 2011

le Festival du film de Saint Paul Trois Châteaux et le cinéma le 7ème ART vous présentent

Le Président

Réalisé par Yves Jeuland, avec Georges Frêche, Laurent Blondiau, Frédéric Bort.

Documentaire français, durée : 01h38 - Année de production : 2010 
 - Distributeur : Rezo Films

president-film-documentaire-dyves-jeuland-L-9riqsvEn présence du réalisateur

21 mars 2010. Georges Frêche est réélu dans son fauteuil. En Languedoc, il est le Président. Six mois durant, au fil d’une campagne ébouriffante et captivante, la caméra d’Yves Jeuland ne l’a pas quitté. Partout, hors champs et contrechamps, son oeil était là, dans le secret des conciliabules et les fins de banquet, face aux ténors des médias, dans son bureau, dans sa voiture, au saut du lit comme au bord de sa piscine. Escorté de ses deux conseillers, Georges Frêche se révèle un formidable animal politique, un grand acteur rabelaisien, matois et provocateur. Sans complaisance ni faux semblants, Georges Frêche est filmé en liberté.

Comédie humaine violente et jubilatoire, drôle et impitoyable, ce voyage au cœur d’une campagne électorale est une leçon sur la chose publique et les jeux du pouvoir.

Figure controversée et incontournable de la vie politique languedocienne, Georges Frêche a été près de trente ans maire de Montpellier (de 1977 à 2004), avant de passer la main pour se consacrer à la présidence de la région et à celle de l'agglomération de Montpellier. Georges Frêche est mort le 24 octobre 2010, à l'âge de 72 ans, sans avoir vu la moindre image de ce documentaire qu’il avait voulu et accepté. Le film n’a pas été modifié.


pages logos 2017