Présentation du festival

Créé en 1988, ce festival atypique mené par une équipe de bénévoles cinéphiles enthousiastes, défend avec énergie un cinéma d'auteur indépendant et novateur. Il s'articule autour de deux axes :

La programmation des longs métrages :

logo-festivalConçue sous la bannière de la thématique « Peuples & Cultures », elle s'oriente naturellement vers des réalisateurs dont la démarche singulière porte une attention particulière aux coutumes, aux gens, aux lieux... Innovante, ouverte, stimulant la réflexion et suscitant le débat, elle propose une vue d'ensemble de la création cinématographique actuelle dans toute sa diversité.
Avec un grand nombre de projections de films en avant-première, ou inédits en France, elle répond à la volonté de représenter les cinq continents.

Le Festival est, en outre, un tremplin pour le court-métrage :

Il est l'occasion de présenter une «Nuit du Court» au succès jamais démenti, programme éclectique de courts concocté par la commission de programmation.

Quelques personnalités ayant participé au Festival : Patrice Leconte, Claire Nebout, Claude Jade, Yves Boisset, Claude Duty, Bernard Farcy, Eric Rohmer, Jean-Charles Tacchella, José Giovanni, Gilles Colpart, Yvan Audouart.

Les courts

Le Festival est également un tremplin pour le court-métrage. Chaque année, une « Nuit du Court » est proposée au public en ouverture du Festival. Ce programme éclectique de courts métrages français et internationaux est l'un des grands succès de notre manifestation. Durant plus de quatre heures, univers et émotions se succèdent.
Autre atout majeur du Festival du Film de Saint Paul Trois Châteaux, la compétition nationale de courts métrages est l'un des grands rendez-vous proposé au public et aux professionnels du cinéma. Dotée de plusieurs prix qui sont attribués par un jury de professionnels invités, et par un jury jeune constitué de lycéens cinéphiles de la région, elle est à la fois un moyen de soutenir la diffusion du format court et de contribuer à son économie.

Quelques courts primés :

Y'a du foutage dans l'air de Djamel Bensalah, Un petit air de fête de Eric Guirado, Peau de Vache de Gérald Hustache-Mathieu, La femme seule de Brahim Fritah, Cousines de Lyes Salem, l'Homme sans tête de Juan Solanas...

 

 

pages logos 2017