24ème édition du Festival du film de Saint-Paul Trois-Chateaux

Editorial

Un festival qui s’attache depuis 24 ans à mettre sur le devant de la scène des peuples et des cultures ne peut que manifester un immense espoir et partager ces élans d’enthousiasme après les soulèvements  de Tunisie, d’Egypte, de Lybie .... Ce cinéma que nous défendons a souvent rendez-vous avec l’actualité et nul doute que ces mouvements vers la liberté de chacun vont donner naissance à une création  artistique encore plus riche parce que plus libre. Le cinéma lybien et d’autres nous manquent...

Nous avons souhaité cette année une programmation proche des gens, de leur quotidien et de leurs aspirations avec des films qui portent un regard sur la vie et qui, par le point de vue proposé et leur  qualité artistique, permettent la réflexion et la compréhension. Argentine, Chili, France, Italie, Bulgarie,  Egypte, Iran, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud seront des étapes pour voyager d’un continent à l’autre.

Cette soif du monde est aussi partagée par les jeunes cinéastes et le Court Métrage aura bien sûr toute  sa place avec une Nuit du Court toujours conviviale et une compétition exigeante et audacieuse. De  nombreux invités, réalisateurs, comédiens, journalistes ...seront présents pour nous faire partager leur enthousiasme pour un cinéma toujours en mouvement, un cinéma au présent. Restons curieux,  bon festival à toutes et à tous.

L’équipe du festival

Palmarès du 24ème Festival du Film de Saint Paul Trois Chateaux

Le jury professionnel présidé par BERNARD MENEZ, comédien, entouré de ANNE-SOPHIE REY, coordinatrice de l’Equipée, OLIVIER BERLEMONT, producteur et JACQUES MITSCH, réalisateur a décerné

Le Prix de la Ville d’une valeur de 3 000 euros

ex aequo

à Baya KASMI pour "J’aurais pu être une pute"
à Atisso MEDESSOU pour "Le bruit du silence"

Le Prix de l'Animation - Distillerie Eyguebelle d’une valeur de 1500 euros

à Erick HUPIN, Hans BALDZUHN, Pierre NAHOUM, Baptiste ODE et Phillipe PUECH pour "Nuisible(s)"

Mentions spéciales à :

Denise ARON-SCHROPFER, comédienne dans le film "Chair disparue"
Vimala PONS, comédienne dans le film "J’aurais pu être une pute"


Le jury des jeunes, présidé par NICOLAS LEMEE, réalisateur, entouré de dix lycéennes et lycéens a décerné

Le Prix des Jeunes d’un montant de 600 euros

à Bernard TANGUY pour "Je pourrais être votre grand-mère"

Mention Spéciale

à Hefang WEI pour "Chroniques du pont"

pages logos 2017